20/04/2007

Le grand jour...

Hier, le 19 avril, nous fêtions, mon mari et moi, le vingtième anniversaire de notre rencontre ! Splendide journée ensoleillée et belle soirée en perspective en famille. Tout allait bien, ma fille pianotait sur l'ordinateur et mon mari et moi étions devant la télé comme chaque jeudi pour regarder "Barnaby" (on adore !).

Prunelle était assez troublée tout le long de la journée essayant d'entrer dans les armoires ou voulant monter à l'étage. Une boîte était prête pour elle depuis plusieurs jours, mais elle avait été squattée par deux de mes autres chats, Rooney et Sirius !

Vers 22h30, ma fille prend le relais devant la télé (pour Cauet) et mon mari et moi, on répond aux mails reçus quand ma fille crie soudain : "Maman, Prunelle perd ses eaux sur moi !". Branle-bas de combat : on met Prunelle dans sa boîte et...on attend !

Elle est calme dans un premier temps, puis elle commence à s'agiter. Je reste près d'elle et je lui caresse la tête en la rassurant "C'est bien ma fille. Ne t'inquiète pas, je suis là". Enfin des paroles banales, quoi ! Elle me regarde et se tourne sur le dos me présentant son ventre ! J'y passe la main délicatement et elle pose sa patte sur cette main en appuyant très fort, comme pour prendre appui. Il était 23h...

Plusieurs fois, elle s'est retournée cherchant la meilleure position et régulièrement, elle me regardait. Pendant ce temps, je faisais également office de "garde-barrière" : Rooney, Sirius et Quickounet (un autre chat) venaient voir se qui se passait et pourquoi ils ne pouvaient plus avoir accès à la boîte ! On a beau leur expliquer avec nos mots, ils ne veulent rien entendre, "c'est la boîte où on a dormi, on veut la garder !".

Je restais immobile pendant de longues minutes à lui tenir la patte pendant que je calculais les contractions !!! On a parfois de drôles de réactions...

Au bout d'un long moment, ma fille est montée se coucher. Mon mari, lui, m'a laissée à 1h30. Et j'ai encore attendu. Soudain, ayant la tête dans "le gaz" comme dit ma fille quand on a sommeil, Prunelle pousse un cri, faible certes, mais qui m'a réveillée ! Deux minutes plus tard, le premier bébé était né, il était alors 1h51...Le second est arrivé à 2h02.

Trop fatiguée, je n'ai pas pu résister au canapé qui m'appelait à côté de moi et je me suis endormie...

Ce matin, à mon réveil, Prunelle dormait enfin bien au chaud avec cinq bébés...

Sacrée Prunelle.

14:11 Écrit par Sybille dans Prunelle maintenant | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ah ces naissances ...Les mamans chats qui ont tellement besoin qu'on les soutienne alors qu'elles se débrouillent très bien toutes seules! Je ne sais pas si j'aurais tenu si longtemps que toi!

Écrit par : Kristin | 20/04/2007

bonjour Je passes par le blofg de brigitte pour te donner le bonjout et feliciter les nouveaux petits chatons de prunelle, ils sont vraiment tres craquants!!
bon weeknd a tout la jolie tribu
amities
spnaou

Écrit par : spanou | 20/04/2007

Merci pour tous les détails sur les naissances
on voit que tu les aimes les chats...
bravo d'avoir aidé ta petite mère,
elle avait besoin de soutien même
si ce n'est pas la première fois!!
à très bientôt bisous à tous tes chatmours

Écrit par : Tchânou | 24/04/2007

Les commentaires sont fermés.